Journal de Bord : 25.04.16

Lundi 25 avril 2016, Strasbourg, hotel du Roi Soleil, 0845 Local Time

20160426_084217Après une bonne nuit, la mère d’un camarade Supaérien nous dépose à l’aéroport (encore merci !) où nous changeons de moyen de transport : Renault Scenic XMOD DCi 4 cyl. 130 ch Business Pack (GPS included !). Nous nous sentons frustrés de prendre la route alors que la météo semble OK ce matin…

Stéphane prend donc les commandes du “bolide” et nous partons pour 2 heures de route. Après avoir traversé la frontière, nous prenons des averses de neige qui nous réconfortent sur le bien-fondé de notre décision. À 50 km de Stuttgart, nous nous retrouvons d’un bouchon s’étendant sur 7000m qui nous rajoute une heure de voyage…si seulement nous étions en TB-20 ! La siestingite-aiguë a encore frappé Guillaume D !

Nous arrivons donc sur le campus de Stuttgart où nous déjeunons rapidement avant de rejoindre nos hôtes pour la journée, Patrick et Maximilien.suttgart

20160425_141219.jpgNous entamons notre tour par la visite du département de propulsion. Nous ne pouvons malheureusement pas aller voir les bancs d’essai mais nous pouvons observer quelques “pièces de musée”.

 

 

Nous nous sommes en suite dirigés vers deux des nombreuses souffleries du campus : la première, très imposante, permet de simuler un écoulement turbulent sur une aile ou un morceau de fuselage. Elle est utilisée pour des tests sur des éoliennes.20160425_151025

20160425_150304.jpgLa seconde est une soufflerie laminaire qui est utilisée pour étudier des profils d’aile, avec une simulation “proche d’un écoulement 2D”. Le professeur qui nous accueille nous explique le fonctionnement des deux souffleries et nous apprenons beaucoup de choses sur la conduite d’essais en soufflerie. Après trois quarts d’heure d’explications, nous quittons le professeur (qui a réussi l’exploit de nous expliquer pleins de trucs clairement, en anglais) et nous poursuivons la balade.

Laminarwindkanal_IAG

 

hypersonic.jpgNous passons par une soufflerie supersonique/hypersonique (Mach maximal : 9.0) à l’abandon depuis les années 80, faute de développement d’avions supersoniques. Patrick nous explique que de l’air est comprimé dans le long cylindre que nous observons et relâché dans le banc d’essai. L’air en sortie (très rapide) finit sa course dans une piscine, créant pour reprendre les termes utilisés, un “sacré jacuzzi” !

Nous entrons ensuite dans le département de s20160425_153012patial de Stuttgart. Patrick nous explique que celui-ci est “parrainé” en permanence par deux astro/spatio/cosmonautes allemands, afin que les étudiants prennent conscience de comment on vit dans l’espace. Il nous montre quelques maquettes des projets de l’Université puis nous quittons le bâtiment pour aller rencontrer un autre étudiant en PhD dans le département de design avion. Nous avons la chance de pouvoir visiter l’atelier dans lequel des pièces en composite sont fabriquées. Notre hôte nous les machines qu’ils utilisent pour tresser/coudre leur fibre de carbone, nous remarquons que les techniques utilisées sont empruntées à l’industrie textile.

1730 LT : nous entamons notre présentation en amphi. Une trentaine d’étudiants sont présents pour nous écouter et nous pouvons discuter avec certains…dont des franco-allemands.

IMG_20160425_182724.jpg

Vers 1930 LT, nous décidons de reprendre la route pour Strasbourg. Après un arrêt au Burger King, nous nous haletons à la préparation des vols du lendemain. Nous partons nous coucher aux alentours de minuit, en espérant que la météo se montre enfin coopérative…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s